Zoothérapie


Devenez vous aussi complice
en donnant au service!

2018-11-01-ZOO-un an vet et infirmières

La décision de la Fondation d’investir dans un service permanent fait suite aux résultats obtenus et à l’engouement général pour le service de zoothérapie, tant auprès des usagers, des médecins que du personnel soignant. Tout d’abord introduit sous la forme d’un projet pilote sur une période de six mois, le service a vite connu un tel succès qu’il serait maintenant impensable d’y mettre fin tant il est apprécié. Des éloges et des témoignages nous parviennent régulièrement et à profusion, tous exprimant lesretombées positives de l’intervention de la zoothérapeute, Mme Hélène Desaulniers, et de son fidèle collègue, M. Lincoln. Ce dernier est devenu un collègue de travail pour tout le personnel et le jeudi, jour de zoothérapie, il est attendu avec enthousiasme.

Témoignages

« On veut que les enfants se disent : « C’était l’fun à l’hôpital aujourd’hui! » », exprime Hélène Desaulniers, intervenante en zoothérapie.

« Aujourd’hui, une dame qui terminait ses traitements de chimiothérapie m’a dit : « Tu as changé ma journée », raconte-t-elle. Juste pour me faire dire des choses comme ça, ça vaut la peine! »

Une autre patiente, Marie-Line, a reçu la visite de Monsieur Lincoln quelques minutes avant de subir une biopsie du foie. Monsieur Lincoln a réussi à la faire changer d’attitude.

« Ça m’a enlevé mon stress. Ça m’a fait oublier ce qui allait se passer. Mon cœur est heureux ce matin! »

Pour sa part, la maman d’Alexis, un enfant autiste qui a peur des chiens, n’a que de bons mots pour la zoothérapie.

« Il l’a flatté et ça s’est bien passé, a-t- elle constaté. C’est une grosse amélioration. »

Issu d’une collaboration entre l’entreprise « La Patte Complice » et la Fondation Santé Baie-des-Chaleurs, le projet, dans sa forme actuelle, consiste à fournir aux patients de l’Hôpital de Maria les services d’une intervenante en zoothérapie sur une base annuelle. Celle-ci visitera, à raison d’une journée par semaine, les patients en pédiatrie, en oncologie, en psychiatrie pour lesquels les équipes médicales auront identifié des
besoins spécifiques.

Devenez vous aussi complice!