Un service de télévision gratuit aux patients de l’Hôpital de Maria.

Grâce à un partenariat entre les employés et la direction de Fabrication Delta et la Fondation Santé Baie-des-Chaleurs, les patients de l’Hôpital de Maria ont maintenant accès à un service de télévision tout à fait gratuitement. Pour souligner leur généreuse contribution, l’établissement et la Fondation avaient invité les représentants de l’entreprise, messieurs François Arsenault, président, et Élie Arsenault, directeur général, à visiter les unités de chirurgie et de médecine où ont été installées les 40 nouvelles télévisions.

Madame Renée Rivière, directrice adjointe à la direction des soins infirmiers du Centre intégré de santé et de services sociaux de la Gaspésie et Christine Gauthier, cadre clinique au réseau local Baie-des chaleurs, qui les ont accompagnés, ont fait valoir les nombreux avantages obtenus grâce à ce nouveau service. Madame Rivière a aussi souligné le fait que les appareils, conçus spécifiquement pour les milieux hospitaliers, sont simples d’utilisation et répondent aux normes requises pour la prévention des infections.

Bien plus qu’un simple divertissement, la télévision peut même influencer la vitesse à laquelle un patient se rétablit. Il est en effet prouvé que la lumière naturelle, les couleurs apaisantes et les distractions positives, comme la télévision, réduisent le stress et favorisent la guérison.

La télévision permet de briser l’isolement en tout temps et encore plus quand les unités sont en période d’isolement ou que les visites ne sont pas permises. Elle évite de plus la désorganisation cognitive (confusion, délirium) car elle permet aux usagers de garder contact avec le moment présent et la réalité.

Elle devient aussi un moyen de maintenir les personnes « dans le temps », élément très important dans la réhabilitation des personnes âgées en structurant leur quotidien.

Enfin, elle évite que l’hospitalisation soit vécue comme une rupture avec le monde extérieur.

Madame Gauthier a de plus mentionné qu’étant munis de ports «USB», des vidéos d’apprentissage pourront aussi être présentées aux patients à leurs proches pour qu’ils deviennent plus actifs dans leur prise en charge.

Ce projet, réalisé au coût de 65 000 $ a été rendu possible grâce à l’engagement des employés et de la direction de Fabrication Delta de New Richmond à verser 20 000 $ pour l’acquisition des équipements. Deux versements de 6 000 $, en 2016 et 2017 destinés à l’entretien et le remplacement des appareils permettront à la Fondation de maintenir l’accès au service gratuitement.

Sur la photo, de gauche à droite : Carol Morneau, président de la Fondation, Renée Rivière, directrice-adjointe à la directions des soins infirmiers du CISSS de la Gaspésie, Élise Lantagne, directrice à la Fondation Santé Baie-des-Chaleurs, François et Élie Arsenault, président et directeur général de Fabrication Delta et Christine Gauthier, cadre clinique au réseau local Baie-des-Chaleurs.

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s